Prière de Découvrir le Site de Recettes Naturelles EWEBIO  Prière de Partager les Pages

Asthme.

Asthme.

L’asthme : qu’est-ce que c’est?

bronches-et-asthme.png

L'asthme est une maladie caractérisée par une inflammation plus ou moins grave des voies respiratoires, et surtout des bronches et des bronchioles (voir schéma). Elle se traduit par une difficulté à respirer, un essoufflement, une respiration sifflante ou une sensation d’oppression dans la poitrine. L’asthme est une maladie chronique, souvent héréditaire qui se manifeste le plus souvent par des crises entrecoupées de périodes où la respiration est normale. Chez certaines personnes, cependant, l’asthme induit une gêne respiratoire permanente, qui interfère avec les activités quotidiennes. L’asthme est souvent lié à une réaction anormale des voies aériennes à divers stimuli (des allergènes dans l’air, de la fumée, de la poussière, des poils et plûmes d'animaux domestiques, etc.) et aussi une réation de l'organisme à divers aliments comme les crustacés. Chez de nombreuses personnes, l’asthme ne se manifeste que par des crises occasionnelles, la respiration étant normale en dehors des crises

Quelles peuvent être les causes de l’asthme ?

--Les causes de l’asthme ne sont pas bien connues. On sait qu’elles seraient à la fois génétiques , environnementales et héréditaires..

--L’inflammation des voies respiratoires se traduit par la production d’un mucus épais à l’intérieur des bronches, ce qui gêne la circulation de l’air. Parallèlement, les muscles autour des bronches se contractent, entraînant la « fermeture » des bronches (bronchospasme). C’est ce qui provoque la gêne respiratoire.

--L’asthme est souvent associé à des allergies respiratoires, mais il n’est pas toujours d’origine allergique. Chez les personnes asthmatiques, on retrouve une sensibilité excessive des bronches (hyperréactivité) à une ou plusieurs substances.

--Les facteurs suivants peuvent contribuer à déclencher une crise d’asthme ou à aggraver la gêne respiratoire, mais ils ne sont pas la cause de l’asthme. Des allergènes aériens (poussières, pollen, poils et plûmes d’animaux, acariens).Des polluants aériens (irritants en milieu de travail, fumée de feu de bois, gaz d'échappement, pollution atmosphérique, la fumée du tabac, etc).Des aliments (allergies alimentaires, fruits de mer, crustacés, etc) ou des additifs alimentaires, comme les sulfites. Certains médicaments (aspirine et autres médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, bêta-bloquants utilisés pour les problèmes cardiaques ou l’hypertension). Des infections des voies respiratoires (rhume, bronchite, sinusite, etc.), car elles engendrent une inflammation. L’exercice physique, surtout s’il est pratiqué à l’extérieur en hiver, par temps froid et sec. Des émotions fortes (rires, pleurs, colère, excitation, choc émotionnel, etc),  et parfois les variations brusques de température.

Quels sont les symptômes de l’asthme?

Les symptômes d’asthme sont provoqués par les spasmes par des spasmes bronchiques (bronchospasmes), un brusque rétrécissement des voies aériennes vers les poumons. Si l’asthme et les allergies comme le rhume des foins sont des troubles bien distinctes, ils se recoupent, surtout chez les sujets de moins de 15 ans. 90% des enfants qui souffrent d’asthme souffrent également d’allergies, et celles-ci peuvent à leur tour déclencher des crises d’asthme. La raison pour laquelle des bronchospasmes peuvent être déclenchés par les allergies est que l’histamine, la substance chimique à l’origine de la plupart des symptômes allergiques, semble jouer également un rôle dans les crises d’asthme. La crise d’asthme s’accompagne régulièrement d’une respiration sifflante; des quintes de toux, une congestion de la poitrine, un manque de souffle, les lèvres deviennent bleuâtres, les veines du cou se gonflent. Ces divers symptômes s’accompagnent souvent d’une immense anxiété face à l’impossibilité de respirer.

TIsanes

Plantes aromatiques diverses comme:  le thé, le poivre, l’oignon, la coriandre, l’aubergine, le chou, le cacao, la carotte, l’orange, l'ail, le pamplemousse, le citron, les feuilles de laurier, les zestes de citron, le petit kola,  qui contiennent tous des substances antiasthmatiques.

-- Ecraser ensemble 1 gousse d'ail et 1 poignée de persil, mélanger dans du lait sucré et boire au moment de la crise

--Boire une infusion des feuilles de laurier. 

Quelques conseils pratiques :

-prenez un anti-acide avant de se coucher

-Eviter la nuit les aliments qui causent les reflux gastro-oesophagiens comme le gras (beurre, graisse, chocolat …), la menthe.

-Modérer la consommation de sel et patiquer la natation.

--En cas de crise, prenez tasse de Thé.

--Eloignez vous de la cuisine : l’odeur des aliments auquel vous êtes sensibles peut déclancher une crise d’asthme.

NB: La natation et les exercices respiratoires sont vivement recommandés aux asthmatiques.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire