Prière de Découvrir le Site de Recettes Naturelles EWEBIO  Prière de Partager les Pages

Fibrome de l'utérus

Myomes, kyste de l’ovaire et fibromes. 

Comprendre ces tumeurs.

Les fibromes , les myomes  et les kystes sont des tumeurs bénignes formées de tissus musculaires et parfois de déchets organiques. 

Quelles sont les origines?

Ces tumeurs proviennent de la mutation et de la croissance exagérée d’une ou de plusieurs cellules constituant la fibre utérine. 50% des myomes et des kystes proviendraient de mutations génétiques : soit de la translocation entre les bras longs des chromosomes 12 et 14, soit de la perte d’une partie du bras long du chromosome 7.Certains chercheurs soupçonnent une origine héréditaire, d’autres par contre un déséquilibre hormonal  entre les œstrogènes et les progestérones. En effet  l’excès d’œstrogène  rend les règles abondantes et longues, l’excès de progestérone donne l’effet contraire et il faut le juste milieu pour que tout se passe bien. Les vraies causes restent imprécises mais  le fibrome est plus fréquent chez les femmes qui n’enfantent pas vite car la nature a horreur du vide. De plus Dieu a crée la femme pour faire des enfants avant d’avoir un âge donné et l’utérus ne doit pas rester vide pour trop longtemps. Un pays où les femmes n’enfantent pas est appelé  à disparaître car la population à besoin d’être renouvelée et la relève bien assurée. Par ailleurs La mauvaise alimentation,  l’absence de rapport sexuel quand la femme en a bien l’âge, l’obésité, l’absence de grossesse sont  des facteurs favorisants.

Quels symptômes pour les fibromes et les myomes   ?

Vous ressentez une pesanteur du bas ventre, vous avez de fréquentes envies d’uriner ou êtes constipée. Ces symptômes orientent vers la présence d’un fibrome développé vers l’extérieur de la paroi utérine qui comprime les organes voisins (uretère, vessie, rectum). En outre, vos règles sont abondantes et anormalement prolongées. Elles sont parfois accompagnées de douleurs, ressemblant à des contractions d’intensité plus ou moins forte. Il s’agit vraisemblablement d’un fibrome se développant sous la muqueuse, vers l’intérieur de la cavité utérine. A long terme, les hémorragies peuvent entraîner une anémie, se manifestant par une diminution des globules rouges (et de l’hémoglobine) et une fatigue chronique. Notons aussi que parfois, il n’y a aucun signe particulier et le fibrome est découvert par hasard à l’occasion d’un examen gynécologique ou d’une échographie pelvienne. Disons pour finir, que les gros myomes peuvent s’appuyer sur la vessie, comprimer les intestins, déformer l’utérus, donc causer une infécondité ou entraîner des fausses couches. Les myomes pédiculaires, eux, peuvent devenir parfois très douloureux quand le pédicule se tord.

Espoir avec les plantes.

 Retenir  que dans chacun de ces cas on peut toujours recourir au plantes. Pour les gros fibromes avec adhérence il vaut mieux consulter son gynécologue et suivre son avis. Mais celles qui le souhaitent peuvent toujours essayer quelques tisanes pour voir leur fibrome régresser de volume.Les plantes une fois bien choisies donnent toujours des résultats positifs mais il faut s’armer de patience car les plantes agissent lentement et sûrement en profondeur et soignent le mal à sa racine. Et ça vaut la peine de toujours essayer car même opérés les fibromes repousseront. Voici quelques recettes qui ont fait leur preuve. Mais vous devez faire une échographie avant de commencer le traitement pour connaitre le volume du fibrome ; faire une échographie après 3 mois de traitement pour apprécier la réduction et une autre échographie après 6 mois de traitement pour voir si le fibrome est entièrement éliminé. Pour les myomes et les fibromes de petites tailles 6 mois de traitement bien suivi suffisent pour une élimination complète des tumeurs. Pour les gros fibromes il faut aller au delà et la réduction du fibrome va bien vous motiver dans la poursuite du traitement.

Traitement.

--Cataplasme du bas ventre avec l’argile verte.

--Boire une décoction des écorces du ficus gnaphalocarpa (torogbè en bambara au mali et en RCI), 2 à 3 verres à bière par jour pendant 3 mois. Vérifier l’effet et poursuivre le traitement si nécessaire. J’ai expérimenté personnellement cette plante sur des malades avec beaucoup de succès. Les fibromes ont été bien éliminés et beaucoup de ces femmes sont mères aujourd’hui.

--Boire une décoction des écorces de sterculia tomentosa (congo sira en bambara).

--Boire une décoction des racines de hymenocardia acida(kalakari en bambara et sokpètin en fon en fon au benin). Boire 2 verres par jour pendant 3 mois.

--Boire une décoction des racines de anona senegalensis (mandesousou en bambara et gnikekele en goun au Benin).

NB : La poudre Afrique-tisane N°3 (chitosane plus) est vivement recommandé pour combattre les tumeurs.

 

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire